top of page

Le FIVE Rugby débarque en France !

Comment l'arrivée de cette discipline peut bousculer le monde du rugby fauteuil ?


Le Five est une nouvelle discipline du rugby fauteuil développée récemment. Elle a été inaugurée en France dans le cadre d’un tournoi amical contre l'équipe de Grenoble !

Cette discipline a été proposée par la Fédération Internationale de Rugby Handisport (WWR) afin de rendre la pratique plus accessible tant pour les joueurs que pour le public.


Contrairement au Quad Rugby (discipline paralympique du rugby handisport), il ne faut pas nécessairement avoir des atteintes aux membres inférieurs et supérieurs pour pouvoir jouer. En effet, toute personne ne pouvant pas pratiquer de sport debout est autorisée à participer.


Ainsi le public éligible pour cette pratique est élargi et permet un regain d'adhérents. Les clubs en France font face à un manque d’effectif qui va ralentir leur développement, le Five serait le moyen de contrer cette tendance.


Le Five a aussi un aspect plus dynamique sur le terrain, au niveau du temps de jeu les match sont divisé en deux mi-temps de 15 minutes avec aucun temps mort. Les arrêts de jeu y sont donc moins fréquents permettant plus de fluidité.



Nous avons demandé à trois de nos joueurs de retour de ce tournoi à Grenoble quelles étaient leurs impressions sur ce nouveau format de jeu :


Qu'avez vous pensez du Five en comparaison avec le Quad Rugby ?


Julien Aleman : “C’est vraiment bien le Five c’est des matchs rapides, intenses et dynamiques. Franchement c'était une bonne expérience, à renouveler sans hésitation”.

“Le Five va être plus accessible, ça va permettre à des paraplégiques, en plus des tétraplégiques, de rentrer dans le jeu. Ca mériterait par contre que les mi-temps soient un peu plus longues”.


Lucie Azens : “C'était top, le tournoi était bien organisé, on a tous passé un super moment. Je pense que je préfère le Five, il y a plus de passes et par rapport à mon rôle sur le terrain c’est plus plaisant”.


Julien Eymer : “Le fait d’avoir moins de temps de jeu ça te tire vers le haut on donne tout mais une mi temps en plus pourrait aussi bien s'intégrer. C’est plus dur d’attaquer, de se dégager après à 5, c'est plus facile de trouver les joueurs. C'est vraiment une nouvelle expérience”.


Au-delà des ressentis de nos joueurs, notre équipe Toulousaine à surpassé de loin les équipes grenobloises durant ce weekend d’affrontements. C’est donc une première réussie pour nos joueurs qui ont vraiment apprécié le tournoi. La satisfaction des joueurs étant unanime montre que le Five pourrait être une solution aux problèmes des clubs en France.


Auteur de l'article: Noam Lessieux-Evrard

Crédit photo: Karine Valentin photos.

64 vues
bottom of page